La Tête de l’Estrop

Randonnée pédestre – Départ : Haute-Provence – Prads
Type : aller retour – Durée : 5h – Distance : 8 km – Dénivelée : 873 m – Difficulté : 2
Type : aller retour – Durée : 5h – Distance : 4 km – Dénivelée : 911 m – Difficulté : 3
Saison : printemps, été, automne – Equipement : randonnée de deux jours avec nuit en refuge (bonnes chaussures)

Présentation : L’ascension de la tête de l’Estrop est une magnifique randonnée de deux jours qui vous offrira de nombreuses surprises. En effet, la première partie de la randonnée qui remonte la vallée haute de la Bléone ne laisse pas présager des paysages à venir qui se laissent découvrir à fur et à mesure de la progression. La relative austérité du fond de la vallée contraste avec la luminosité de la cascade de la Piche et du haut vallon de l’Estrop dominé par le refuge. L’ascension de la Tête de l’Estrop vous fera basculer dans un autre univers, bien moins humain celui-ci puisqu’il faudra ruser avec le labyrinthe géologique qui protège le sommet. Une fois vaincu, la Tête de l’Estrop vous offrira son magnifique point de vue à 360° qui vous fera apprécier le massif du pays Dignois et largement au delà, jusqu’aux plus hautes cîmes de l’Oisans.

Accès : De La Javie, emprunter la D 107 jusqu’à Prads, soit environ 12 km. Après Prads, poursuivre sur la D 107 sur 1 km 300. Au niveau du pont, quitter la D 107 et continuer tout droit par une petite route en rive droite de la Bléone pour gagner le parking des Eaux-Chaudes.

Etape 1 : La montée au refuge de l’Estrop, est une belle randonnée en soit qui remonte la haute vallée de la Bléone jusqu’à sa source. La première partie, assez longue participe au sentiment d’éloignement et de sauvagerie du site. L’arrivée au Pas de la Piche offre un cheminement ludique et une vue de choix sur la cascade et le sommet convoité. Le haut vallon de l’Estrop vous offrira ses pâturages d’herbe rase, et ses vasques sculptées par le torrent, véritable délice pour les pieds endoloris par la montée. Le refuge, quant à lui vous assurera une nuit de tout repos pour affronter l’ascension du lendemain.

Etape 2 :  Tête de l’Estrop : Depuis le refuge de l’Estrop. L’ascension de la Tête de l’Estrop fait basculer dans un autre univers, assez surprenant voire déroutant (au sens premier du terme), de par l’impressionnant dédale de rochers qui protège le sommet. Fastidieux pour les uns, ludique pour les autres, le panorama mérite en tout cas le détour.

Topographie / Cartographie :
– Carte Top25 3439ET Seyne / Chabanon / Grand Puy (IGN)

Balisage : jaune et rouge, puis sans balisage, sentier non tracéent : randonnée de deux jours avec nuit en refuge (bonnes chaussures)

Route GPS

Coord. syst. / map datum :   Lat. Lon. / WGS84

Jour 1

Parking Estrop-1 Lat. N 44° 14″ 34 | Lon. E 6° 28″ 10
Bifurcation Estrop-2 Lat. N 44° 14″ 50 | Lon. E 6° 30″ 41
Carrefour Estrop-3 Lat. N 44° 14″ 56 | Lon. E 6° 30″ 57
Point de route Estrop-4 Lat. N 44° 15″ 50 | Lon. E 6° 32″ 01
Refuge Estrop-5 Lat. N 44° 16″ 25 | Lon. E 6° 31″ 29

Télécharger vers un GPS

Roadbook

Coord. syst. / map datum :   Lat. Lon. / WGS84

Jour 1

Parking Estrop-1 Départ. Le départ s’effectue dans la première épingle de la piste juste au dessus du parking des Eaux-Chaudes. Emprunter la piste qui part à droite en logeant le torrent de la Bléone. Passer à proximité d’un petit lac et poursuivre une longue remontée de la vallée.
Bifurcation Estrop-2 A ce niveau, la piste, très caillouteuse, tourne à droite pour traverser le torrent et rejoindre le hameau de la Combe. Rester en rive droite du torrent et trouver un sentier dans la végétation sur la gauche. Le sentier remonte à proximité du torrent jusqu’à dominer un petit pont qu’il faut traverser.
Carrefour Estrop-3 Passé le petit pont, le sentier rejoint un autre axe, prendre à gauche direction Refuge de l’Estrop. Le sentier monte régulièrement en traversée dans la forêt avant d’atteindre une zone plus aride. Remonter une zone ravinée assez raide par le sentier en lacets pour atteindre une vire qui offre une vue imprenable sur la cascade de la Piche.
Point de route Estrop-4 Pas de la Piche. Le sentier emprunte une vire équipée d’une main courante, contourne le cirque de la cascade et donne accès au haut vallon de l’Estrop. Cette section est plus impressionnante que réellement dangereuse mais necessite néanmoins un minimum d’attention. Le sentier remonte ensuite le vallon jusqu’au refuge de l’Estrop.
Refuge Estrop-5 Refuge de l’Estrop. Arrivée.

Télécharger vers un GPS

Route GPS

Coord. syst. / map datum :   Lat. Lon. / WGS84

Jour 2

Refuge Estrop-6 Lat. N 44° 16″ 25 | Lon. E 6° 31″ 27
Point de route Estrop-7 Lat. N 44° 16″ 20 | Lon. E 6° 31″ 28
Point de route Estrop-8 Lat. N 44° 16″ 25 | Lon. E 6° 30″ 52
Point de route Estrop-9 Lat. N 44° 16″ 43 | Lon. E 6° 30″ 38
Point de route Estrop-10 Lat. N44° 16″ 55  | Lon. E 6° 30″ 51
Point de route Estrop-11 Lat. N 44° 17″ 15 | Lon. E 6° 30″ 26
Sommet Estrop-12 Lat. N 44° 17″ 10 | Lon. E 6° 30″ 16

Télécharger vers un GPS

Roadbook

Coord. syst. / map datum :   Lat. Lon. / WGS84

Jour 2

Refuge Estrop-6 Refuge de l’Estrop. Face au refuge, descendre à gauche et rejoindre le lit d’un ruisseau et le traverser. Repérer une sente qui remonte un bombé herbeux à gauche de la zone de ravine.
Point de route Estrop-7 Suivre la sente cairnée qui remonte le bombé vers l’ouest.
Point de route Estrop-8 De ce point, la sente oblique vers la droite et monte régulièrement dans l’axe du sommet de la Tête de l’Estrop.
Point de route Estrop-9 La sente mène à un dédale géologique composé d’énormes strates qu’il faut traverser en ascendance vers la droite. Bien repérer les cairns qui jalonnent le tracé.
Point de route Estrop-10 La sente retrouve de grandes dalles qu’il faut remonter jusqu’à se retrouver sous l’antécîme Est de la Tête de l’Estrop. Il faut alors suivre une strate qui monte sur la gauche en direction d’une dépression dans l’arête. Cette section demande un peu d’attention. Atteindre la dépression encombrée de gros blocs.
Point de route Estrop-11 Monter en direction du sommet sur de grosses dalles branlantes en passant à gauche d’un button. On accède à l’arête sommitale formée d’une impressionnante dalle compacte.
Sommet Estrop-12 Sommet de la Tête de l’Estrop. Ce dernier offre un magnifique belvédère sur les sommets environnants et l’on peut même distinguer les hauts sommets de l’Oisans. Retour par le même itinéraire.

Télécharger vers un GPS

Mot(s) clé(s) associé(s):