À la découverte des plantes sauvages comestibles

À la découverte des plantes sauvages comestibles
À la découverte des plantes sauvages comestibles
À la découverte des plantes sauvages comestibles

Notre passion pour une nature sauvage est le moteur de ce séjour. Vous partez à la découverte de la nature des Monges et plus largement des Hautes Terres de Provence. Enrichissez vos connaissances, votre goût et surtout profitez de la nature alentour !

En Provence, il existe encore des zones sauvages fréquentées parfois par quelques uns de nos congénères. C’est ici, sur ce territoire immense, entouré de quelques « grands villages » comme Sisteron, Digne et Gap, que la nature exprime au mieux toute sa puissance et sa beauté.
C’est sur ce territoire de nature, ce territoire de vie,ce territoire de grande biodiversité, que les Hautes Terres de Provence et massif des Monges (2115m), offrent aux visiteurs des paysages sauvages d’une grande force grâce à la double influence méditerranéenne et alpine. Une flore riche et variée va nous permettre à chaque sortie de découvrir de nouvelles plantes à travers divers étages de végétation.
De l’identification à la cueillette, de la cueillette à l’assiette, tout un programme.

Lors de chaque sortie, vous pourrez observer les différents étages de végétation et leur cortège d’espèces végétales. Pin sylvestre, pin noir, pin cembro, pin à crochet, mélèze pour les conifères, chêne pubescent, cornouillers, frêne,
argousier, alisier, cormier, érables et bien d’autres arbres et arbustes dont les fruits bien souvent comestibles nous régaleront. Quand aux salades sauvages et plantes aromatiques, elles parfumeront différents plats à l’occasion des repas pris en commun à l’ombre d’un tilleul centenaire.
Nous aurons aussi l’occasion d’observer une faune riche et variée, de comprendre mais aussi de s’imprégner de cet espace sauvage nouvellement classé « Géoparc ». Ici, le loup présent depuis près de 25 ans, trouve la nourriture nécessaire à sa survie : sangliers, chevreuils, chamois, mouflons, cerfs… D’autres espèces emblématiques de ce secteur complètent ce sobre inventaire naturaliste : tetras lyre, aigle royal, vautours…

Ce séjour s’adresse aux personnes n’ayant qu’une faible connaissance dans le
domaine de la botanique.
L’identification
Tout d’abord nous aborderons les bases d’identification des différentes familles avec l’utilisation d’ouvrages adaptés. Nous découvrirons les secteurs favorables à certaines espèces comestibles , et utiliserons les clés nécessaires pour une bonne détermination des espèces.
La cueillette
Vient ensuite la cueillette qui se vaudra parcimonieuse et raisonnée sur des zones exemptent de toutes pollutions. Suivant les plantes nous recueillerons le strict nécessaire à nos besoins culinaires du moment.
L’utilisation
Enfin le temps du triage des plantes récoltées, le choix des plats envisagés ainsi que leurs réalisations nous permettra de poursuivre nos connaissances « des bons plants »,avant de retrouver leurs saveurs particulières dans nos verres ou nos assiettes.

Le séjour

LUNDI : arrivée dans l’après-midi à la Motte du caire, installation dans votre
hébergement, découverte du jardin, de sa piscine. Présentation du séjour .Repas à base de plantes sauvages , test de connaissance .
MARDI : secteur combe de Bayons. Utilisation d’une flore, particularité d’une plante et quelles parties utilisées. Dessinez-moi et découvrez les détails d’une plante. Réalisation d’un herbier possible. Plantes dans et autour des villages abandonnés. Sortie sur le terrain sans difficulté, pas ou peu de dénivelée. Retour au gite en fin d’après-midi, triage des plantes puis préparation et réalisation ensemble de notre repas du soir.
MERCREDI : secteur Reynier : Poursuite d’exercices d’identification des plantes avec cueillette . Sans difficulté, peu de dénivelée. Retour au gite en fin d’après-midi, triage des plantes puis préparation et réalisation de notre repas du soir.
JEUDI : secteur Gigors/ Turriers : Plantes des haies, plantes des champs. Retour au gite en fin d’après-midi, triage des plantes puis préparation et réalisation de notre repas du soir.
VENDREDI : secteur Esparron : Plantes des étages montagnards et sub-alpin. Le séchage des plantes , leur étymologie … Retour au gite en fin d’après-midi, triage des plantes puis préparation et réalisation de notre repas du soir.
SAMEDI : Matin : dernière sortie sur le terrain puis reprise du test de connaissances, correction et constat. Aioli sur la terrasse à l’ombre du tilleul centenaire puis départ.

À la découverte des plantes sauvages comestibles

Rue de la république,
04250 La Motte-du-Caire

Téléphone : 04 92 68 42 72

Email : info@sejour-nature-provence.com

Site web : www.maison-des-hotes.com

Tarifs

Adulte : 545 €.

Dates d’ouverture

Du 29/06 au 04/07/2020.

Langues parlées

  • Français

Méthodes de paiement

  • Chèque
  • Espèces
Equipements
  • Piscine
  • Piscine plein air
Services
  • Hébergement
  • Pension complète
  • Petit déjeuner
  • Dépose sur site pour les groupes
  • Restauration
  • Table d’hôtes
  • Paniers Pique-nique

A découvrir aussi :

Alpes de Haute Provence Tourisme http://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/sejour/la-motte-du-caire/apidae-a-la-decouverte-des-plantes-sauvages-comestibles-5536147/
Fiche au format PDF Imprimer la fiche

Mis à jour le 25/05/2020 – Les Hautes Terres de Provence – Suggérer une modification

dapibus Donec facilisis dictum mattis leo pulvinar libero nec id

Pin It on Pinterest