Hôtel d’Astier

Hôtel d’Astier
Hôtel d\'Astier
Hôtel d\'Astier
Hôtel d\'Astier

Hôtel particulier du XVIe siècle avec une jolie cour à loggia « italienne » renaissance. C’est aussi un centre culturel ou l’art contemporain côtoie le théâtre, la musique sous toutes ses formes. Plusieurs artistes sont installés dans ce lieu.

Longtemps abandonné, l’Hôtel d’Astier a été réhabilité et sauvé grâce à un long travail de restauration.

Alain et Nicole Géray, propriétaires, et leurs enfants Laurent et Nicolas, ont souhaité établir là un centre culturel, qu’ils continuent de développer aujourd’hui avec le concours de nombreuses personnes.

Le projet a l’objectif de proposer des ateliers à des artistes, ainsi que des galeries pour recevoir des expositions. Ces salles permettent d’accueillir des concerts, des pièces de théâtre ou des spectacles de danse.

Au-delà d’aider à l’émergence d’artistes, l’intention d’Alain, Laurent et Nicolas, est d’ouvrir gratuitement et en permanence l’édifice au grand public, et de favoriser ainsi la visite touristique, la découverte du patrimoine et l’accès à la culture.
_________________________________________________________________
Le nom Astier était celui d’une famille de magistrats qui fut très importante dans l’histoire de Forcalquier.

Trois membres de cette famille ont en effet été consuls entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle. Selon Cyprien Bernard*, François Astier a été élu deuxième consul en 1568, puis premier consul en 1573, 1578 et 1587 (ces charges municipales étaient annuelles, et normalement non renouvelables au même poste l’année suivante).
Il est connu dans notre histoire pour avoir obtenu sans violence, le 2 novembre 1567, la libération de la ville occupée par des troupes protestantes depuis trois semaines** . En 1588 il a cette fois donné la chasse à une bande de brigands qui profitaient des troubles de la Ligue pour rançonner des habitants***. Claude Astier a été deuxième consul en 1593, 1602 et 1608, premier consul en 1613. C’est sous son consulat qu’en 1608 on refondit Maria Sauvaterra, la cloche qui orne le carillon de Forcalquier. Pompée Astier enfin a été premier consul en 1638.

Adossé au vieux collège du XVe siècle qui fait partie de la propriété, l’Hôtel d’Astier possède une cour intérieure exceptionnelle que les archéologues et les touristes visiteront certainement avec plaisir. On y voit en effet les restes, élégants et bien proportionnés, d’une galerie de style Renaissance italienne à laquelle s’ajoutent de grandes fenêtres à meneaux du XVIe siècle. Par ailleurs, la présence dans le bâtiment de vestiges de gypseries, laisse à penser que la famille Astier avait le souci de créer, avec le concours d’artistes, un édifice raffiné.

Il paraît logique d’attribuer à François Astier, la construction de cette galerie, et sans doute d’une bonne partie de la maison. Ce qui nous la date d’un XVIe siècle déjà bien avancé, sans doute de sa deuxième moitié. Il est probable que ce notable était allé visiter la Toscane et qu’il y avait admiré ces cours à galeries et à arcades caractéristiques du « Quatrocento ». Revenu à Forcalquier, il décida de reproduire chez lui ce qu’il avait tant aimé chez ses voisins italiens.

Au fur et à mesure d’un parcours ouvert au public dans un dédale mixant ateliers, galeries et caves, l’Hôtel d’Astier permet d’accéder à la « grotte des Républicains ». En effet, sous la seconde république en 1848, les Français avaient élu Louis-Napoléon Bonaparte président de la République. Les républicains, nombreux en Provence, s’inquiétaient et craignaient un coup d’état. Ils créèrent alors des sociétés secrètes pour préparer la résistance. Lorsque le coup d’état eut lieu en 1851, ils levèrent une armée de paysans et d’ouvriers pour s’opposer à la prise de pouvoir des bonapartistes.

Selon la tradition, c’est dans cette grotte dite « des Républicains » que se réunissait une des sociétés secrètes qui résista au coup d’état de Napoléon III. On y aperçoit d’ailleurs un banc taillé dans la pierre au cœur de la grotte, où on peut imaginer que les chefs républicains élaborèrent leur stratégie.
D’après Jean-Yves Royer

Hôtel d’Astier

15 rue Marius Debout,
04300 Forcalquier

Téléphone : 06 24 33 64 48

Téléphone : 06 84 97 19 36

Email : hotel.dastier@gmail.com

Site web : www.hotel-dastier.org/

Site web : www.instagram.com/hoteldastier/

Page facebook : www.facebook.com/hoteldastier

Dates d’ouverture

Toute l’année, tous les jours.

Tarifs

Accès libre.

Informations complémentaires

Langues parlées
  • Français
Equipements
  • Toilettes
  • Salle d’exposition
Services
  • Visites gratuites

Tourisme d’affaires

Capacité maximum d’accueil : 50
Établissement équipé pour :
  • Concert/spectacle
Alpes de Haute Provence Tourisme http://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/patrimoine-culturel/forcalquier/apidae-hotel-d-astier-5671625/
Fiche au format PDF Imprimer la fiche

Mis à jour le 08/02/2024 – Office de tourisme communautaire Forcalquier Haute Provence – Suggérer une modification

Pin It on Pinterest