Centre d’astronomie de Saint Michel l’Observatoire, ©MirCentre d’astronomie de Saint Michel l’Observatoire, ©Mir

Observation du ciel

L’observation du ciel est exceptionnelle dans le département : 300 jours de soleil par an, une luminosité de l’air inégalée, une absence quasi-totale de lumières urbaines parasites.

Centre d’astronomie

Le Centre d’astronomie de Saint Michel l’Observatoire, près de Forcalquier jouit d’une situation exceptionnelle en Europe. Dans les années 30, l’Etat décide d’installer un grand observatoire en Haute-Provence. Les observatoires urbains étaient déjà très gênés par les lumières des villes. En 1943, un premier télescope est installé sur le plateau d’Aurifeuille, au coeur du Pays de Forcalquier. L’observatoire de Saint-Michel, géré par le C.N.R.S. est né.

Agrandi au fil du temps, il demeure unique dans l’hémisphère nord pour l’observation télescopique à haute résolution. Aujourd’hui 13 coupoles sont disséminées dans la chênaie. Le télescope le plus puissant possède un miroir de 1,93 m de diamètre. Chaque année, les astronomes de Haute-Provence découvrent de nouvelles clefs de l’histoire de l’univers.

Centre d’astronomie de Saint Michel l’Observatoire, ©Mir

Programme d’animations du Centre d’astronomie

A quelques centaines de mètres de l’observatoire, sur le Plateau du Moulin à vent, le Centre d’astronomie de Saint-Michel-l’Observatoire accueille scolaires et amateurs.
Un sidérostat avec un télescope professionnel et une salle multimédia dévoilent les secrets du ciel. Plus étonnant encore, l’observation à la lunette lors de veillées sous le ciel étoilé. Chaque été est organisé l’été astro qui propose, soirées découvertes, visites guidées, conférences etc…

Pour aller plus loin

Centre d’Astronomie : www.centre-astro.fr

Pin It on Pinterest