maison de la biodiversité Manosque ©AD04 / Michel Boutinmaison de la biodiversité Manosque ©AD04 / Michel Boutin

Réserve de biosphère Luberon-Lure

Je prends le temps > Nature / Ecotourisme > Réserve de biosphère Luberon-Lure

La Réserve de biosphère Luberon-Lure est l’une des 14 réserves de biosphère de l’Unesco en France.

En 1997, le Parc naturel régional du Luberon est intégré au réseau des réserves de biosphère. Le territoire est étendu en 2010 à la montagne de Lure pour devenir la Réserve de biosphère Luberon-Lure.

Le territoire

Cette Réserve de biosphère comprend donc le territoire du Parc naturel régional du Luberon ainsi que les communes des cantons de Banon et Saint-Etienne-les-Orgues (versant sud de la Montagne de Lure), et le lit de la Durance en rive gauche.

Elle a une superficie de 245 000 ha et touche 91 communes sur 3 départements. (Alpes de Haute Provence, Bouches du Rhône et Vaucluse).

Au sud et à l’est la réserve est limitée par la vallée de la Durance, où existent de nombreuses zones humides de très grand intérêt. Au nord, le versant sud de la montagne de Lure détient un fort intérêt biologique et culturel. Entre les deux, le territoire est composé de plaines et de collines méditerranéennes où l’altitude varie de 50 m à Cavaillon à 1826 m au sommet de Lure.

Développement durable et biodiversité

La vocation de la Réserve de biosphère est d’œuvrer sur le développement durable et sur la conservation de la biodiversité. Elle est le lieu d’expérimentations des relations durables entre l’homme et la nature pour continuer à bien vivre ensemble dans un environnement protégé.

Récolte des olives ©AD04/Thibaut Vergoz
Récolte des olives ©AD04/Thibaut Vergoz

Quelques actions

  • Chaque année, le concours, Les trophées de la Réserve de biosphère, permet d’aider une dizaine de projets qui s’inscrivent dans les enjeux prioritaires de la Réserve de biosphère. Ainsi se développe la connaissance et l’appropriation par les acteurs du territoire, en un mot l’écocitoyenneté.
  • L’inventaire des vieilles forêts : mieux connaître pour mieux gérer les écosystèmes des forêts anciennes et des vieux arbres sur les massifs forestiers du territoire. Ils abritent de très nombreuses espèces animales et végétales.
  • Autour de la chouette chevêche : Inventaire et protection des populations de chevêche avec notamment la sensibilisation des publics.
  • De la ferme à ta cantine : développer les circuits courts, avec des produits locaux de Haute-Provence et du Luberon dans la restauration collective des cantines scolaires.
  • Les sciences participatives : une formation grand public pour devenir « observateur de la nature »
  • Jardiner au naturel : à destination des jardiniers amateurs, pour protéger la ressource en eau et réduire de l’usage des pesticides
maison de la biodiversité Manosque ©AD04 / Michel Boutin
maison de la biodiversité Manosque ©AD04 / Michel Boutin

Pour aller plus loin

Réserve de biosphère Luberon-Lure : www.parcduluberon.fr/reserve-de-biosphere-luberon-lure/

Programme « L’homme et la Biosphère », Man and Biosphere – MAB de l’UNESCO : prep.mab-france.org/luberon-lure/

 

Carte du territoire de la Réserve de biosphère Luberon-Lure

Carte du territoire de la Réserve de biosphère Luberon-Lure
Carte du territoire de la Réserve de biosphère Luberon-Lure

Pin It on Pinterest