Chambre tibétaine Maison Alexandra David-NeelChambre tibétaine Maison Alexandra David-Neel

Visite de la Maison Alexandra David-Neel

Je l'ai vécu ! > Visite de la Maison Alexandra David-Neel

Madeleine L. à la Maison Alexandra David-Neel

— de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (69-Rhône)

Alexandra David-Neel, un modèle de vie

Je ne connaissais pas personnellement Alexandra David-Neel mais depuis toute petite j’ai été complément subjuguée par cette femme, c’était mon idole.

J’ai commencé à lire Voyage d’une parisienne à Lhassa quand j’étais ado et vraiment ça m’a complétement étonnée et j’ai eu envie de faire comme elle de grands voyages, ce que j’ai fait aussi.

Elle a toujours été mon modèle dans la vie aussi bien par son désir d’aventures, de liberté, de féminisme aussi, et pour voyager, être libre. Elle a été vraiment quelqu’un de très important dans ma vie. Ça m’a porté, vraiment. Je crois qu’elle m’a toujours guidée.

J’aime beaucoup le fait qu’ils aient conservé la maison comme ça, qu’ils aient pu retrouver vraiment l’âme de cette maison où est Alexandra, où son âme est encore.
Madeleine à la maison Alexandra David-Neel
Madeleine L.
Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (69-Rhône)​

A sa suite, voyages en Inde et au Tibet

J’ai fait un peu les mêmes types de pays qu’elle, c’est-à-dire que je suis tombée raide dingue amoureuse de l’Inde et que j’y vais depuis 30 ans tous les ans.

Je suis allée au Sri Lanka, au Tibet aussi, à Kumbum parce que je voulais absolument aller voir le Monastère où elle avait écrit pas mal de choses. Elle avait sauvé aussi des manuscrits.

Je suis allée à Lhassa bien évidemment et j’ai pensé à son arrivée lorsque j’étais sur la place en face du Potala. Dans ma vie les pays asiatiques ont toujours été une passion.

Madeleine à la maison Alexandra David-Neel
Madeleine L. à la Maison Alexandra David-Neel

Première visite de la maison Alexandra David-Neel

J’étais déjà venue à la maison David-Neel parce que j’ai habité Digne et j’étais professeur au Lycée Alexandra David-Neel. Donc c’est pour ça qu’elle me guide cette femme, c’est incroyable. Je suis venue visiter la maison à l’époque où Marie-Madeleine Peyronnet faisait les visites… sans cassette !

La première fois où je suis venue  visiter cette demeure, c’était dans les années 75, j’étais toute seule et Marie-Madeleine Peyronnet en voyant mon émotion, m’a laissée seule dans la petite salle de méditation et là j’ai pleuré tellement j’étais émue d’être ici.
Je reconnaissais tous les objets disposés dans les vitrines, tout ce qu’Alexandra racontait dans ses livres, c’était vraiment étonnant et vraiment ça m’a beaucoup, beaucoup touchée.

Je suis revenue plusieurs fois, j’ai amené des amis. Les groupes que j’ai accompagné en Inde, quand je pouvais les amener à Digne, ici pour faire la visite, c’était vraiment très chouette…

Retrouver l’âme de sa maison

Et puis là, je voulais absolument revenir pour voir ce qu’ils en avaient fait et pour retrouver un peu l’ambiance de son temps. C’est génial !

Patricia, la guide est vraiment étonnante. Elle a une connaissance qui m’a subjuguée et ce qui est vraiment passionnant c’est qu’elle nous donne une idée d’Alexandra qui est vraiment complète.

Marie-Madeleine Peyronnet, nous faisait partager avec passion tous ses souvenirs et ce qu’elle connaissait de la vieille dame et pas forcément de la personne avec un long développement, un long parcours initiatique en quelque sorte.

C’était autre chose, c’était aussi très intéressant, mais c’est vrai que là, j’aime beaucoup le fait qu’ils aient conservé la maison comme si Alexandra y habitait encore, qu’ils aient pu retrouver vraiment l’esprit de cette maison où est Alexandra, où son âme est encore.

Bureau Maison Alexandra David-Neel
Bureau Maison Alexandra David-Neel - François-Xavier Emery © Ville de Digne-les-Bains 2019

Le musée très complet

Je connaissais l’ancien musée et là je trouve que la présentation est vraiment très complète, la documentation fouillée. C’est vrai qu’il faut du temps.

J’ai mis 2 heures pour faire toute la visite mais je connaissais déjà énormément de photos, de textes mais c’était rien que le plaisir de me replonger là-dedans du coup.

Vraiment très bien et je vais mettre un petit mot sur ma page facebook pour encourager les gens à venir.

Pour aller plus loin

Maison Alexandra David-Neel : www.alexandra-david-neel.fr

Office de Tourisme Provence Alpes Digne-les-Bains : www.dignelesbains-tourisme.com

Quelques idées de lecture : www.livre.alpes-haute-provence.fr

Pin It on Pinterest